Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 06:25
Les Revue Du Maçon 9 et 10 sont parues; renseignements: glsrep@orange.frLes Revue Du Maçon 9 et 10 sont parues; renseignements: glsrep@orange.fr

Les Revue Du Maçon 9 et 10 sont parues; renseignements: glsrep@orange.fr

La RDM 7 et 8 sont parue! renseignements: glsrep@orange.frLa RDM 7 et 8 sont parue! renseignements: glsrep@orange.fr

La RDM 7 et 8 sont parue! renseignements: glsrep@orange.fr

La Revue du Maçon (RDM) est une revue maçonnique indépendante qui publie certains travaux de recherche de nos loges travaillant au Rite Ecossais Primitif mais aussi des travaux des autres rites et obédiences. Il s'agit de recherche sur le symbolisme, l'histoire et la tradition qui sont la base de toute transmission maçonnique fondée sur le devoir de mémoire.

C'est en partie grace à ce ce fond symbolique, mythique et archétypal que s'expliquent les ressorts de la psychée et que l'on peut envisager l'action humanisante du franc-maçon dans le monde.

  RDM 1

  RDM 2couvertureRDM1 002

couverture RDM2 001

RDM 3

couvertureRDM3 001

RDM 4

couvertureRDM4 001

RDM 5

couverture RDM 5

  RDM 6

couverture RDM 6

 

RDM 7

IMG 1970


RDM 8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Couverture RDM 1
Couverture RDM 1

RDM1 SOMMAIRE :........................................................

Le Rite Ecossais Primitif en France, aperçu historique....7

La destinée Stuartiste et le mouvement Jacobite

Les Loges écossaises et le Jacobitisme

Souchage militaire et francisation

Les loges Jacobites en France

Spécificité du Rite Ecossais Primitif

Grades pratiqués et leurs équivalences

De notre Loge en Particulier............................................45

Et le Secret Maçonnique ?................................................51

De l’origine des Rites........................................................54

Un texte codifié qui parle à nos sens

Penser soi et le monde

La légitimité du Rituel.....................................................62

La Lumière Initiatique.....................................................72

Lumière et vérité

Le sens caché et les mots semences

Le Hoodwink

La vision herméneutique et œcuménique

La vision du Tout

La lumière en loge et son émanation chez l’initié

Relativisme et quête de sens du Franc-Maçon.............95

Place de la Démocratie dans le Monde Initiatique....107

Approche du Pavé Mosaïque........................................123

Le Pavé Mosaïque confronté à la Tour de Babel........129

L’Orateur ……………….................................................136

Le Maître de Cérémonie................................................144

À quoi reconnaît-on un franc-maçon ?.......................152

Le Maillet et le Ciseau....................................................156

Les Quatre éléments......................................................169

Robert Ambelain, un Grand Maître.............................182

Comment rejoindre la Franc-Maçonnerie ?................187

couverture RDM 2
couverture RDM 2

SOMMAIRE RDM2-------------------------------------------------------------------

Transmission de l’influence spirituelle p 10

Le lieu sacré et l’homme sage

L’égrégore et son métissage d’influences spirituelles

Mécanisme de l’influence spirituelle collective

Le libre arbitre du franc-maçon

L’élu

Quel est le contenu du transfert initiatique ?

Le passage éclairé

L’intuitu personae

Le dépôt

De la radiation et de la perte de l’influence spirituelle

Le trésor de la loge

De Robert Ambelain à Désiré Arnéodo p 36

La lettre d’Épicure à Mécénée p 43

L’Apprenti face au pavé mosaïque p 45

La méthode maçonnique ou l’entrée en la matière p 54

Travail et tablier

Trois étapes

Les degrés et la conjugaison

L’ennéade des outils et la gradualité p 62

La litanie des 12 S p 72

La règle p 76

Naissance de la règle

Le temps et l’espace

L’ordre

Droite et rectiligne

Le point la règle et le tout p 84

Le cercle et la droite

Le point est un cœur agissant

La lumière absolue et son émanation

L’âme du compagnon au cœur du pentagramme p 92

Déisme et franc-maçonnerie p 103

Les 7 catégories

Le Noachisme

L’excommunication

Le relativisme

Le langage symbolique

L’antériorité interprétative

Le dogme

Hiram

Apparition de l'écossisme p 129

Chevalerie et Franc-maçonnerie p 134

Le deuxième discours de Ramsay p 147

I) Les qualités requises pour devenir franc-maçon

L’amour de l’humanité

La saine morale

Le goût du secret

Le goût des sciences et des arts libéraux

II ) Origines de l’ordre

L’institution de l’ordre par les croisés

De la terre sainte à l’Europe

Des Croisades à la réforme, dégénérescence

Retour en France, régénération

Pinocchio un conte maçonnique ? p 170

La morale de l’histoire

Le Syndrome de Pinocchio

Geppetto démiurge

Les deux lectures:

La Naissance

La dualité

Le temps des épreuves

Les 2 compères

Le Karma

Le Théâtre...

Et Dieu...

Puis vient l'épreuve principale...

La punition tombe...

Jonas

couverture RDM 3
couverture RDM 3

SOMMAIRE RDM3-------------------------------------------------------------------

Du ternaire à l’Unité, regard de l’apprenti...............................7

- Le ternaire dans le Hékal

- La lumière du Debhir, ternarité de la lumière

Principes d’action maçonnique...............................................41

Perfection et reconquête du langage initiatique......................57

Les 7 arts libéraux ou l’exaltation de l’âme............................71

Mozart franc-maçon..................................................................82

Jacob Boehme et la lumière.....................................................100

Le frère De la Tierce................................................................107

Solstice de la St Jean d’été.......................................................118

Développement cosmogonique du centre..............................136

L’arbre cosmique.....................................................................142

Houppe dentelée et chaîne d’union........................................152

Le crâne en franc-maçonnerie.................................................161

couverture Revue Du Maçon 6
couverture Revue Du Maçon 6

SOMMAIRE RDM 6---------------------------------------------------------------------

LE FRANCHISSEMENT de la porte (Livre de l’Apprenti): 6

Les « mots-clefs » du franchissement

La frontière intérieure

La double lecture

L’accouchement à la lumière

LA PORTE 12

L’OCCITANIE – La langue occitane et la Franc-Maçonnerie. 18

L’Occitanie

L’Occitan, la langue d’oc

L'accent du Midi

Le Provençal

Problématique du maintien de la langue d’oc

Les cathédrales Gothiques

LE SILENCE DE L’APPRENTI 28

LES TROIS GRANDS COUPS et les trois verbes du retour. Au REP. 41

I) L’histoire, le rythme et l’intensité 43

A) Quand débute l’Initiation ?

B) De l’extérieur à l’intérieur : Problème de la verbalisation.

II) Principe d’intériorisation de la porte : La demande, l’identité et la procuration. 49

A) Mise en scène de l’intégration

B) Le processus hermétique d’intégration intérieure

C) Où frapper en nous ?

D) Acte volontaire codifié aux trois effets

III) Processus d’intégration à la loge 56

A) Le questionnement identitaire et le premier gnôthi seauton

B) « Demandez, Cherchez, Frappez » et Le Verbe. Le retour au Centre

1) Demander

2) Chercher.

3) Frapper

C) Acceptation par le gardien du seuil 63

IV) Le sens final du troisième coup 64

Extraits divers sur les trois grands coups, ou trois coups distincts 65

Les « Trois Coups Distincts ».

Le « sceau rompu » en 1745

RITE FRANÇAIS 1788 : DU CATECHISME DU GRADE D'APPRENTI DU RECUEIL DE LA MACONNERIE (1788)

Rituel du marquis de Cages 1763

CATÉCHISME D'APPRENTI FRANC-MAÇON SOT

REAA extrait

RER extrait rituel

LES TROIS GRANDS COUPS et les trois pointes du triangle 73

Une double matrice pour une double intériorité

La maîtrise de la matrice

LA LOGE, MATRICE INITIATIQUE ET SYMBOLIQUE 80

LES QUATRE SAINTS COURONNES - Ars Quatuor Coronatorum 87

SYMBOLISME DES VIERGES NOIRES 100

Représentation et symbolisme à travers les âges

Vierges noires en Occident

Pourquoi Vierge ?

Pourquoi noires ?

La Vierge médiatrice dans l'Église

Enfanter le monde

La noire et la blanche

Vierge noire de Rocamadour

La chaîne des mères.

Lame I – LE MAGE 117

L’Archée

Les outils

Le sceptre

L’ibis

Le Cube

L’étoile

Le nombre 8

COMPAS et ÉQUERRE 131

LE THÉORÈME DE PYTHAGORE 141

LOIS D’ANALOGIES ET DE CORRESPONDANCES ou le grand schéma universel 156

Les valeurs maçonniques de la batterie d’acclamation : LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ, UNITÉ, STABILITÉ, CONTINUITÉ (RAPMM) 165

LE RITUEL MACONNIQUE, sens, origines et évolutions (1ere partie).

Couverture RDM 7
Couverture RDM 7

Sommaire RDM 7--------------------------------------------------------------------------------------------

OUVERTURE DES TRAVAUX AU REP (matérialisation du Verbe) 5

La Lune et le Soleil - Du créé à l’incréé. 23

Depuis la nuit des temps. 23

Le couple : Lune, Soleil. 25

J’ai vu le Soleil, la Lune et le Maître de Loge. 27

Le Soleil la Lune et le maître de loge, médiateur du principe. 32

La lumière incréée. 32

La descente de la lumière dans la loge. 33

L’accès à la lumière par l’interprétation du tableau de loge. 34

La Lune et le Principe. 36

Action de la Lune. 36

Du centre et des cycles ou le problème du point de vue. 37

Anthropomorphisme traditionnel 39

Différentiation principielle, et l’unité ontologique. 39

La Lune accueille et réfléchi, elle « imagine » le Soleil 40

Le Roi, la Reine et le Rebis. 41

Du respect à la fraternité. 50

1) Le respect est une valeur absolue en regard de la causalité première. 51

2) Le respect en valeur relative liée à la connaissance de soi. 53

3) Le respect sans conscience. 55

4) Du plan à l’action. 57

RASSEMBLER CE QUI EST ÉPARS. 59

La recomposition de l’être au sein de la loge, véritable matrice initiatique et athanor philosophique. 61

Rassembler ce qui est épars ou du ternaire à l’unité. 64

Commentaires : 66

De la douleur à la souffrance initiatique. 68

De la douleur 70

La rédemption par la douleur 72

De la douleur rituélique. 73

La douleur est-elle nécessaire, voire utile ?. 74

La douleur initiatique. 76

Pour être vrai, il faut avoir subi une épreuve initiatique. 77

De l’initiation. 78

L’initiation chamanique et l’initiation maçonnique ne sont pas de même nature. 80

Approche Maçonnique du sujet 81

Evocation du principe d’harmonie universelle dans le Soufisme. 87

Le passage de la ligne...(rituel de passage de l’équateur) 112

Mise en condition. 113

Dans l'histoire. 115

La convocation. 116

Jour du passage. 117

Le baptême. 119

Commentaires : 121

Approche symbolique du tampon. 128

Un rituel limité. 134

Aperçus compagnonniques et chevaleresques. 138

L’étoile et le chemin intérieur. 139

Repolarisation de l’individu et la révolution. 140

De la fête des fous au passage de la ligne. 142

De la liberté à l’appartenance par recentrage : 144

Le paradoxe: Nouveau Monde, ancien Centre. 146

Les nouveaux repères et Nouvelle Loi 148

Faire face à l’inconnu par l’égrégore. 149

L'épreuve de la Chute. 149

Le point, le cercle et le basculement 152

LA PIERRE CUBIQUE A POINTE. 155

Le sens caché de la pierre cubique à pointe. 167

L’étoile « flamboyante » et « l’étoile rayonnante ». 169

Voie droite Voie gauche suivant les rites. 177

Les lumières d'ordres Sagesse, Beauté, Force. 183

Couverture RDM 9
Couverture RDM 9

SOMMAIRE RDM 9

L’ÉVANGILE SELON SAINT JEAN.. 6

Première approche à trois voix. 7

LE LOGOS ETERNEL V 1 ,2 et 3. 12

LE LOGOS ILLUMINATEUR V 4 et 5. 15

LE TÉMOIN DU LOGOS V 6 ,7 et 8. 19

LE LOGOS A LA RENCONTRE DES HOMMES V 9. 21

PETITS ET GRANDS MYSTÈRES : Perception métaphysique de l’être et pratique maçonnique. 23

LE DELTA LUMINEUX.. 28

LE CHEMIN ET LE CHEMINEMENT.. 33

I – La nature archétypale et symbolique du chemin. 34

II- Le cheminement initiatique proposé par la Franc-maçonnerie. 36

III- Le grade de compagnon : une étape sur le chemin. 39

LE CABINET DE REFLEXION.. 43

LE SECRET.. 49

ROUGE. 55

Commentaires et compléments : 65

Pourquoi le rouge entre la vie et la mort ?. 65

Point de vue gnostique. 66

Le rouge entre le noir et le blanc ?. 68

Interprétation mystique des couleurs. 70

Sur la rivalité lumineuse entre Newton et Goethe. 71

SOLSTICES. 73

LA SAGESSE, LA FORCE ET LA BEAUTE. 80

Lecture des lumières d’ordres au REP. 86

RELIGARE ET TRADERE. 91

La filiation. 92

La spéculation. 94

Que fait le maçon en loge ?. 96

Il existe cependant une différence notable entre le tradere et le religare. 97

Le rituel de reliance est indispensable. 98

Les Lois, les Vertus et les Valeurs universelles. 102

Liste traditionnelle des sept lois noachides données aux enfants de Noé : 102

Le texte de l'Exode 20, 2–17, selon la traduction de Louis Segond : 102

Les vertus vont prendre le relais des commandements. 104

La Declaration Universelle des Droits de l’Homme. 106

Préambule. 107

Article premier. 107

LE CENTRE. 113

1° Le centre dans la tradition. 113

2° mise en place de la reliance par la recherche du centre dans la méthode maçonnique. 116

Cosmogonie du centre au REP: 116

L’initiation au REP et le centre : 117

Le tableau de loge, miroir symbolique du centre 118

« IL RECEVRA LA VIE DANS LE SEIN DE LA MORT ». 121

LE SYMBOLISME DE LA MANDORLE. 130

Les illustrations 133

La Mandorle dans la voute absidale d’un Temple 135

La Mandorle –Centre du monde entre origine et manifestation. 137

Les contenus de la Mandorle 140

Le croisement de l’Equerre et le Compas et le rapport dynamique des Triangles 140

Un nouveau symbole de l’infini créé par M.Pistoletto et le Troisième Paradis 146

ETUDE DU TAROT D’OSWALD WIRTH –. 148

Le Tarot d’un point de vue maçonnique. 148

1/ Le tarot d’un point de vue global 148

2 / Les 22 lames du tarot Oswald Wirth. 160

Revue Du Maçon N°10
Revue Du Maçon N°10

SOMMAIRE RDM 10

Le Sacré. 7

I - En quoi le sacré est-il un archétype ? Comment le définir ?. 7

Les origines hébraïques : 9

En latin : 9

II - Les expressions et les fonctions du sacré. 10

1- L’expression du sacré : 10

2- Les fonctions du sacré : 13

III- Le sacré et la franc-maçonnerie. 15

Le Silence. 19

Sagesse Beauté et Force. 27

Demba- Conte initiatique. 34

Le Frère Terrible, Gardien du Temple. 39

Le Miroir. 46

Le Miroir hermétique. 50

L’apprentissage de la vision du réel – le sens et le signe - 50

Au-delà de l’apparence. 51

L’instrument d’exploration et de lecture du plan et des possibles. 52

La loge miroir et le temple inversé. 53

Rétablir le sens du réel 54

Superposition des mondes lumineux- notion d’ouverture ou de « brèche » - 55

Latéralisation en loge et en-soi – « le point de conjonction » et l’étoile - 55

Le miroir de l’initié, miroir de l’unité. 57

La Pierre Brute. 60

1/ La nature archétypale et symbolique de la pierre brute. 61

2/ Les outils et le rituel permettent une progression morale et spirituelle par le travail symbolique de la Pierre Brute. 63

3/ La Pierre brute nous relie à nos origines et nous ouvre une porte vers le divin. 66

La Chaîne d'Union.. 69

La colonne du Septentrion.. 73

I- Les origines de la présence des deux colonnes au sein du Temple maçonnique. 74

II- La Symbolique des deux colonnes du temple maçonnique. 76

III- Le symbolisme de la colonne Jakin.. 81

Construction du temple et construction de soi (1ere partie) 82

Construction du temple et construction de soi (IIème Partie) 86

Transmission initiatique, corporatisme et Art Royal 90

I / L’incorporation initiatique au métier 92

II / La pensée hermético rose-croix et le contexte Stuartiste. 95

III / La vocation du franc-maçon. 98

IV / L’apport rose croix. 100

V / L’approche initiatique opérative, notion d’incorporation et d’élévation 104

VI / Retombées des croisades. 111

VIII / La synthèse continentale et le maître écossais. 115

La parole perdue, clefs de lectures et perspectives. 119

Introduction au sens hermétique de « Mackbenah ». 120

La question de l’autorité surplombante et son importance dans la notion de parole perdue. 126

1/ La représentation œcuménique et sa triangulation maçonnique. 127

2/ Émergence d’une spiritualité construite fondant le « sacré-réel ». 130

3/ Le registre perdu. 131

4/ Du Divin organisateur au Grand Architecte – l’autorité surplombante 131

Etendue du langage initiatique- 137

Réalité historique et réalité initiatique. 137

Langage et réalité en millefeuille. 137

De la trace au langage et du langage au sacré. 140

L’indistinction du profane et du sacré à l’aube de l’humanité. 141

Retrouver la langue sacrée par l’image symbolique. L’univers médian. 144

Le langage et le rapport à l’invisible dans un espace donné-Voies d’actions 147

La trace est un signe, l’apprentissage d’un langage en soi 149

Le don mutuel comme source d’échange linguistique et symbolique. 152

L’unification des forces et puissances naturelles, émergence de l’ère spirituelle et l’ère rationnelle, 154

L’intuition d’un langage global associé à la « vision ». 157

Vision, langage et vérité. 158

Les traces probantes ?. 160

Intention initiatique et l'extension du domaine du réel 164

1/ Mécanisme de l’intention. 166

2/ L’interchangeabilité et l’appropriation - notion de transposition. 169

3/ L’intention réhabilite l'espace sacré en l'homme. 172

État partiel des transmissions au sein de la GLSREP.. 174

Partager cet article

Repost 0
Published by glsrep
commenter cet article

commentaires

Joao Gomes 24/05/2016 03:33

Cher Monssieurs
Où puis-je commander La Revue du Maçon nº 10.
Cordialement
Joao Varela Gomes

Jean-François Pan 05/04/2016 17:13

Bonjour, il y a un article qui m' intéresse dans RDM n°3 et pouvez-vous me dire où est-ce que je peux l' acheter, je vous remercie,

Cordialement,
JF Pan

Seys Baëtens josette 20/11/2015 16:22

J'appartiens à la GLFF et suis très intéressée par vos planches de très haute qualité. Merci.

rafflegeau 01/09/2015 09:10

je souhaiterai recevoir quelques planches et votre news-letter. aussi que dois -je faire pour recevoir des mots de passe pour entrer dans les articles qui m'intéresse. je suis moi-meme maçon. merci d'avance.. ...

K.Cuny 01/07/2015 23:03

Bonjour,

Abonné à votre newsletter depuis quelques années, j'avais trouvé à acheter quelques numéros de votre revue forte intéressante, mais je souhaite continuer à vous lire notamment les N° 5, 7 et 8.
Comment se les procurer ?

Merci pour votre réponse
Bien fraternellement
Kenn

PRESENTATION de la GLSREP

 

PRESENTATION de la GLSREP

GLSREP---Flamme-Obedience-OK.jpg La Grande Loge Symbolique travaillant au Rite Ecossais Primitif gère les loges pratiquant les trois premiers degrés du Rite Ecossais Primitif suivant les principes démocratiques traditionnels.

L'appartenance à la GLSREP n'impose aucun dogme au maçon du XXIème Siècle, chacun disposant de sa liberté absolue de conscience dans la pratique respectueuse d'un rite ancien.

Cette Grande Loge trouve son origine dans la reunion des trois premières loges découlant d'essaimages conforment à l'ancienne tradition. Elle travaille sur le symbolisme, l'histoire, la rituelie comparée, et chaque année sur un sujet sociétal majeur.

Filiation:

La Loge mère pratique le Rite Ecossais Primitif sans discontinuité depuis le 20 Decembre 1991 sous l'impulsion de Robert Ambelain qui choisit lui même son nomen le 4 Décembre 1991 "La Lumiere Ecossaise". Nous suivons depuis ses prescriptions et nous attachons à conserver au rite sa pureté originelle, sous le couvert du F.: D.: Ar.:, membre de l'ordre interieur, qui fut, le 4/12/1994, nommé par Robert Ambelain et par le Grand conservateur du rite P.: L.:, G.:M.: du rite pour 5 ans (lettre manuscrite et patente). La GLSREP est la seule Grande Loge à pouvoir justifier d'une patente réguliere et légitime d'exercice du Rite Ecossais Primitif, en filiation directe de Robert Ambelain et de P.°.L.°. son successeur et seul Grand Conservateur du Rite, de l'ordre et plus. La GLSREP bénéficie d'une transmission duement patentée de tous les grades et degrés du Rite et de l'Ordre et plus, des livrets de grades complets et des lettres de créances manuscrites confirmatives correspondantes, le tout authentifiant une tracabilité irréfragable.

Implications:

La GLSREP, membre du CLIPSAS (ONG reconnue par l'ONU) avec 90 autres Grandes Loges et contribue activement aux travaux mis à l'étude dans le cadre de la commission EcoSoc de l'ONU,

Nous participons aux travaux de Alliance Maçonnique Européenne (AME-EMA) avec 22 autres Grandes Loges.

La GLSREP s'insère dans la Franc Maçonnerie Universelle tout en conservant la spécificité historique de ses origines Stuartistes. Héritier des pratiques ritueliques des premieres loges militaires, le REP intègre parfaitement les Grandes Constitutions d'Anderson et travaille sous couvert du GADLU. Nous reconnaissons tout maçon régulièrement initié et acceptons les accords interobédienciels (une vingtaine à ce jour).

Recherche:

La GLSREP publie chaque semestre les recherches symboliques et historiques de ses Loges dans la Revue Du Maçon (RDM). Un site est dédié à la recherche: www.ecossaisdesaintjean.org

Un Centre d'Etude en Rituelie Comparée permet la pratique d'autres rites dans le but d'études et recherches.

La GLSREP publie chaque année un rapport sur un thême sociétal majeur dans la revue: Contributions Societales des Loges.

Le Rite Ecossais Primitif comprend un certain nombre d'autres grades superieurs, exercés dans le cadre de Chapitres et Ordre Interieur.

Pour en savoir plus sur la GLSREP et le Rite Ecossais Primitif nous vous invitons à visiter le site de la loge de recherche: www.ecossaisdesaintjean.org

Vous pouvez nous joindre sur glsrep@orange.fr

 

 

 

CLIPSAS

      APPEL DE STRASBOURG DE 1961

Le texte fondateur du CLIPSAS (Centre de Liaison et d'Information des Puissances maçonniques Signataires de l'Appel de Strasbourg)  est le fruit du travail de reflexion et de sagesse de ceux qui nous précèdent. Il représente la mise en application des principes initiatiques qui tendent vers l'universalité et la tolérance. Ce texte est adopté par 85 Grandes Loges et Grands Orients dans le monde dont la GLSREP:

"Les Puissances Maçonniques souveraines réunies à Strasbourg le 22 janvier 1961, et désignées ci-après :

  • Grand Orient d’Autriche
  • Grand Orient de Belgique
  • Deutsche Grosse Loge A.F.A.M.
  • Grand Orient Fédéral d’Espagne
  • Grande Loge Nationale Française (dite " Opéra ")
  • Grand Orient de France
  • Grande Loge Nationale Italienne
  • Grand Orient du Liban
  • Grand Orient du Luxembourg
  • Grande Loge des Pays-Bas
  • Grand Orient de Suisse

considérant

1) qu’il est impérieux de rétablir entre tous les Francs-Maçons la Chaîne d’Union rompue par de regrettables exclusives contraires aux principes des Constitutions d’Anderson de 1723,

2) qu’il importe à cet effet de rechercher en commun, en tenant compte de toutes les traditions, de tous les rites, de tous les symboles, de toutes les croyances, et dans le respect de la liberté absolue de conscience, les conditions qui déterminent la qualité de Franc-Maçon,

estiment

que le fait de placer les travaux sous l’invocation du G:. A:. D:. L:. U:. et d’exiger qu’une des trois Lumières soit le Livre sacré d’une religion révélée doit être laissée à l’appréciation de chaque Loge et de chaque Obédience,

décident

d’établir entre elles des relations fraternelles et d’ouvrir les portes de leurs Temples, sans condition de réciprocité, à tout Franc-Maçon ayant reçu la Lumière dans une Loge Juste & Parfaite,

font appel

à tous les Francs-Maçons pour qu’ils se joignent à cette Chaîne d’Union fondée sur une totale liberté de conscience et une parfaite tolérance mutuelle."

 

 

Alliance Maçonnique Européenne

L'Alliance Maçonnique Européenne regroupe plus d'une vingtaine d'obédiences Européennes.

L'association tente de faire entendre le point de vue maçonnique suivant nos valeurs en agissant auprès des instances de l’Union Européenne comme de tous les citoyens européens.


Ces obédiences travaillent en commun pour :

  • La défense et le développement des valeurs et des principes dont la maçonnerie est l’héritière vigilante, parmi lesquels la dignité, la liberté et l’égalité des droits de tous les êtres humains (dénommés Droits de l’Homme dans la déclaration universelle de 1948 et dans la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales) ;
  • Le perfectionnement moral et spirituel de l’Humanité ainsi que l’amélioration sociale, économique, culturelle et politique des sociétés, en particulier le renforcement de la démocratie, de la laïcité entendue comme liberté absolue de conscience et séparation institutionnelle des cultes et de l’Etat ;
  • La promotion d’une Europe démocratique de plus grande justice et de solidarité réelle.