Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Maître Parfait Ecossais - REP-
Maître Parfait Ecossais - REP-

Le Maître Parfait Écossais.

Exil et Perfection.

Ce grade appartient à la grande famille des Maître Écossais qui à vu le jour au début du XVIIIème siècle. Il est le 5ème grade du Early Grand Scottish ou Rite Écossais Primitif qui par son antériorité fut la base générique de nombreux rites. Robert Ambelain aimait à rappeler que ce rite était « Primigemus more majorem » le premier parmi les plus anciens. C’était un rite pratiqué par les officiers et bas-officiers des régiments Écossais et Irlandais ce qui explique sa simplicité essentielle, son efficacité initiatique et son ouverture spirituelle.

Ce grade s’inscrit dans l’idée d’une nécessaire perfection des Maîtres dans un contexte historique particulier. La perfection des Maîtres est rendue nécessaire par la somme des connaissances initiatiques indispensables pour progresser d’une part vers le Vénéralat qui reconstruit le Temple détruit, et d’autre part vers les grades de chevalerie maçonnique qui le protège.

Il est Écossais par ses origines Stuardistes dans la grande histoire de l’exil de la famille royale à Saint-Germain-en-Laye en 1688 qui introduisit ce rite sur le continent bien avant la constitution de la Grande loge de Londres.

C’est un grade qui relate l’exil du peuple hébreu après que le Temple de Salomon fut détruit et le retour des précurseurs de la reconstruction. Cet exil par mimétisme politique affermit l’idée d’une reconquête du trône par les Stuarts, eux-mêmes exilés. La dimension politique des loges de l’époque est un fait historique indéniable, mais elles furent aussi un lieu de rencontre et d’échange des factions politiques rivales.

Grade de perfection et d’exil, il nous explique que dans l’ascèse de la foi maçonnique et l’espoir actif des temps meilleurs, un enseignement peut être transmis.

Voici donc un grade historique dans sa pureté originelle qui n’a subi aucun syncrétisme.

L’ouvrage est une première approche des mécanismes initiatiques de la perfection dans l’ascèse. Il offre à qui veut l’entendre un message d’espoir et une découverte initiatique de la lumière au fond de soi, quand tout semble perdu...

Gageons que la lumière intérieure du Maître Parfait Écossais rejaillisse sur nos lecteurs.

E.°.R.°.

Partager cette page

Repost 0
Published by glsrep - dans Publications

PRESENTATION de la GLSREP

 

PRESENTATION de la GLSREP

GLSREP---Flamme-Obedience-OK.jpg La Grande Loge Symbolique travaillant au Rite Ecossais Primitif gère les loges pratiquant les trois premiers degrés du Rite Ecossais Primitif suivant les principes démocratiques traditionnels.

L'appartenance à la GLSREP n'impose aucun dogme au maçon du XXIème Siècle, chacun disposant de sa liberté absolue de conscience dans la pratique respectueuse d'un rite ancien.

Cette Grande Loge trouve son origine dans la reunion des trois premières loges découlant d'essaimages conforment à l'ancienne tradition. Elle travaille sur le symbolisme, l'histoire, la rituelie comparée, et chaque année sur un sujet sociétal majeur.

Filiation:

La Loge mère pratique le Rite Ecossais Primitif sans discontinuité depuis le 20 Decembre 1991 sous l'impulsion de Robert Ambelain qui choisit lui même son nomen le 4 Décembre 1991 "La Lumiere Ecossaise". Nous suivons depuis ses prescriptions et nous attachons à conserver au rite sa pureté originelle, sous le couvert du F.: D.: Ar.:, membre de l'ordre interieur, qui fut, le 4/12/1994, nommé par Robert Ambelain et par le Grand conservateur du rite P.: L.:, G.:M.: du rite pour 5 ans (lettre manuscrite et patente). La GLSREP est la seule Grande Loge à pouvoir justifier d'une patente réguliere et légitime d'exercice du Rite Ecossais Primitif, en filiation directe de Robert Ambelain et de P.°.L.°. son successeur et seul Grand Conservateur du Rite, de l'ordre et plus. La GLSREP bénéficie d'une transmission duement patentée de tous les grades et degrés du Rite et de l'Ordre et plus, des livrets de grades complets et des lettres de créances manuscrites confirmatives correspondantes, le tout authentifiant une tracabilité irréfragable.

Implications:

La GLSREP, membre du CLIPSAS (ONG reconnue par l'ONU) avec 90 autres Grandes Loges et contribue activement aux travaux mis à l'étude dans le cadre de la commission EcoSoc de l'ONU,

Nous participons aux travaux de Alliance Maçonnique Européenne (AME-EMA) avec 22 autres Grandes Loges.

La GLSREP s'insère dans la Franc Maçonnerie Universelle tout en conservant la spécificité historique de ses origines Stuartistes. Héritier des pratiques ritueliques des premieres loges militaires, le REP intègre parfaitement les Grandes Constitutions d'Anderson et travaille sous couvert du GADLU. Nous reconnaissons tout maçon régulièrement initié et acceptons les accords interobédienciels (une vingtaine à ce jour).

Recherche:

La GLSREP publie chaque semestre les recherches symboliques et historiques de ses Loges dans la Revue Du Maçon (RDM). Un site est dédié à la recherche: www.ecossaisdesaintjean.org

Un Centre d'Etude en Rituelie Comparée permet la pratique d'autres rites dans le but d'études et recherches.

La GLSREP publie chaque année un rapport sur un thême sociétal majeur dans la revue: Contributions Societales des Loges.

Le Rite Ecossais Primitif comprend un certain nombre d'autres grades superieurs, exercés dans le cadre de Chapitres et Ordre Interieur.

Pour en savoir plus sur la GLSREP et le Rite Ecossais Primitif nous vous invitons à visiter le site de la loge de recherche: www.ecossaisdesaintjean.org

Vous pouvez nous joindre sur glsrep@orange.fr

 

 

 

CLIPSAS

      APPEL DE STRASBOURG DE 1961

Le texte fondateur du CLIPSAS (Centre de Liaison et d'Information des Puissances maçonniques Signataires de l'Appel de Strasbourg)  est le fruit du travail de reflexion et de sagesse de ceux qui nous précèdent. Il représente la mise en application des principes initiatiques qui tendent vers l'universalité et la tolérance. Ce texte est adopté par 85 Grandes Loges et Grands Orients dans le monde dont la GLSREP:

"Les Puissances Maçonniques souveraines réunies à Strasbourg le 22 janvier 1961, et désignées ci-après :

  • Grand Orient d’Autriche
  • Grand Orient de Belgique
  • Deutsche Grosse Loge A.F.A.M.
  • Grand Orient Fédéral d’Espagne
  • Grande Loge Nationale Française (dite " Opéra ")
  • Grand Orient de France
  • Grande Loge Nationale Italienne
  • Grand Orient du Liban
  • Grand Orient du Luxembourg
  • Grande Loge des Pays-Bas
  • Grand Orient de Suisse

considérant

1) qu’il est impérieux de rétablir entre tous les Francs-Maçons la Chaîne d’Union rompue par de regrettables exclusives contraires aux principes des Constitutions d’Anderson de 1723,

2) qu’il importe à cet effet de rechercher en commun, en tenant compte de toutes les traditions, de tous les rites, de tous les symboles, de toutes les croyances, et dans le respect de la liberté absolue de conscience, les conditions qui déterminent la qualité de Franc-Maçon,

estiment

que le fait de placer les travaux sous l’invocation du G:. A:. D:. L:. U:. et d’exiger qu’une des trois Lumières soit le Livre sacré d’une religion révélée doit être laissée à l’appréciation de chaque Loge et de chaque Obédience,

décident

d’établir entre elles des relations fraternelles et d’ouvrir les portes de leurs Temples, sans condition de réciprocité, à tout Franc-Maçon ayant reçu la Lumière dans une Loge Juste & Parfaite,

font appel

à tous les Francs-Maçons pour qu’ils se joignent à cette Chaîne d’Union fondée sur une totale liberté de conscience et une parfaite tolérance mutuelle."

 

 

Alliance Maçonnique Européenne

L'Alliance Maçonnique Européenne regroupe plus d'une vingtaine d'obédiences Européennes.

L'association tente de faire entendre le point de vue maçonnique suivant nos valeurs en agissant auprès des instances de l’Union Européenne comme de tous les citoyens européens.


Ces obédiences travaillent en commun pour :

  • La défense et le développement des valeurs et des principes dont la maçonnerie est l’héritière vigilante, parmi lesquels la dignité, la liberté et l’égalité des droits de tous les êtres humains (dénommés Droits de l’Homme dans la déclaration universelle de 1948 et dans la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales) ;
  • Le perfectionnement moral et spirituel de l’Humanité ainsi que l’amélioration sociale, économique, culturelle et politique des sociétés, en particulier le renforcement de la démocratie, de la laïcité entendue comme liberté absolue de conscience et séparation institutionnelle des cultes et de l’Etat ;
  • La promotion d’une Europe démocratique de plus grande justice et de solidarité réelle.